Les algues bleu-vert ou cyanobactéries

lac-brome-bloom-2142865

Depuis plusieurs années, le Grand lac Saint-François connaît des épisodes documentés de cyanobactéries. La présence des cyanobactéries est naturelle et existe depuis probablement fort longtemps. C’est l’apparition d’une trop grande quantité qui cause problème. Déjà, en 1973, le ministère des Richesses naturelles de l’époque avait noté lors d’un inventaire fait à la fin de l’été la présence de cyanobactéries dans le secteur nord du lac.  Les facteurs reconnus favorisant l’apparition des fleurs d’eau (grande quantité apparente d’algues) sont les nutriments en particulier le phosphore et une eau suffisamment chaude et calme.  Les baies sont des endroits très favorables pour l’apparition de fleurs d’eau. Si vous observez que l’eau à l’apparence d’une soupe aux pois, évitez de vous baigner et d’avaler del’eau. Il faut aussi empêcher votre chien de s’abreuver dans le lac.

Ce phénomène se produit normalement de la mi-août au mois de septembre. Les fortes pluies qui se produisent régulièrement sous notre climat se chargent de transporter une partie des lisiers et engrais vers le lac. La proportion qui est  transportée n’est pas connue. L’érosion des berges et les effluents des systèmes de traitement des eaux usées individuels et de municipalités peuvent être également une source importante de phosphore.