Principales source de pollution

L’érosion des rives du lac et des rivières qui s’y déversent contribue à l’apport de sédiments chargés en substances nutritives (engrais, lisiers, etc.) et de substances pouvant être nuisibles et même toxiques pour le lac. Les agriculteurs doivent aussi suivre les normes de protection des rives en protégeant au minimum une bande de 3 mètres le long des cours d’eau. L’érosion peut provenir aussi des embarcations à moteur qui ne respectent pas les limites de vitesse.

Le rejet des eaux des usines d’épuration des 7 municipalités se jetant dans le lac ou ses tributaires. (Lambton, St-Sébastien, Courcelles, St-Romain, Nantes, Stornoway, Milan). Ces usines sont soumises à une règlementation et 3 d’entre elles (qui déversent dans les rivières Sauvage et Felton) ont la permission de faire une vidange annuelle ( car leurs étangs ne sont pas aérés,) normalement au printemps après la fonte des neiges. Le ministère doit surveiller leurs opérations mais nous devons être vigilants.

Les installations septiques : nous en avons parlé ci-haut.