MAI 2018, 2 000 000 $ DE DOMMAGES AUX RIVES

Le dépassement de la cote maximale des eaux de 290,18 m du Grand Lac Saint-François (GLSF) le 5 mai 2018 a causé un désastre environnemental par la détérioration des bandes riveraines. Le niveau a monté à 290,23 m. Il y avait encore un couvert de glace sur le lac, le niveau de l’eau était déjà très élevé et des vents de plus de 90 km/h étaient présents en plus de vagues très fortes. Weedon était en situation d’inondation.

La Sécurité publique et le Ministère de l’Environnement ont pris la décision de dépasser la cote maximale des eaux du GLSF sans en avertir les communautés riveraines. Cinq centimètres de dépassement ont causé pour plus de 2 millions ($) de dommages aux bandes riveraines du Grand Lac Saint-François! Ceci est sans compter les dommages aux résidences des citoyens. Aucun de ces dommages n’est admissible aux mesures d’aide.

Cette année encore, en mai 2019, les riverains ont été très inquiets avec un niveau atteint de 290,10 m.

Nous tenons à souligner l’implication de la directrice générale Marcelle Paradis et du maire Ghislain Breton de Lambton pour leurs démarches auprès des gestionnaires du barrage afin de faire respecter la cote maximale des eaux du Grand Lac Saint-François et de protéger notre lac.

Madeleine Tanguay

Responsable du comité niveau des eaux de l’AGLSF